vendredi 25 septembre 2009

Restons dans le même esprit, 
LA RENTREE DU CINEMA.




       La rentrée du cinéma s'est déroulée cette année du dimanche 13 septembre jusqu'au mercredi 16, sous un principe de 4 euros par film. C'était l'occasion pour chacun de payer moins cher pour découvrir les petits bijoux qui s'offrent à nous à la rentrée. C'était l'occasion d'y aller encore plus. Encore et encore. Car le cinéma est une petite merveille à nos yeux. C'est de nombreux coups de coeur. Des rires. Des larmes. Des artistes qui se surpassent. Beaucoup d'émotions. Sans oublier des BO magnifiques. Des découvertes. Ce sentiment indéfinissable de joie devant LE film, celui qui te touche et te fait rire. Mais aussi ces films qui vont te bousculer, qui te prennent par surprise et ne te relâchent que 2 heures après.
Tout ces petits films qui viennent égayer un soir d'automne ou d'hiver, la tête sur l'épaule de ton amoureux ou après un verre entre amis.


On va donc vous parler de nos petites trouvailles de ce début d'année.








UN PROPHETE de Jacques Audiard


SYNOPSIS



Condamné à six ans de prison, Malik El Djebena ne sait ni lire, ni écrire. A son arrivée en Centrale, seul au monde, il paraît plus jeune, plus fragile que les autres détenus. Il a 19 ans.D'emblée, il tombe sous la coupe d'un groupe de prisonniers corses qui fait régner sa loi dans la prison. Le jeune homme apprend vite. Au fil des " missions ", il s'endurcit et gagne la confiance des Corses. Mais, très vite, Malik utilise toute son intelligence pour développer discrètement son propre réseau...


Sur mes lèvres, De battre mon coeur s'est arrêté, tant de films, beaux et souvent derrangeants, qui laissent un goût amer et que l'on n'oublie pas. Jacques Audiard nous présente ici son grand retour, son nouveau film, Le nouveau film de 2009. Pour preuve, il reçoit même le prix du jury au Festival de Cannes ! Tahar Rahim (interprete de Malik El Djebena) nous plonge dans l'univers carcéral, son obscurité, sa brutalité, ses choses qui derrangent,... C'est un film qui ne me laisse pas indifférente, et pourtant ne m'a ni provoqué des larmes de crocodiles, ni des rires aux éclats. Peut-être simplement parce qu'il représente la réalité, aucun sentiment n'est poussé à l'extrême, on est dans la vie. Et on y croit. C'est une belle oeuvre qui laisse songeur. Tu as tant de choses à dire en sortant de ce film, mais tu ne les dis pas. Tu y réfléchies.
Enfin, plus que des mots : Il faut le voir pour le croire !
By Marinou.











MA VIE POUR LA TIENNE de Nick Cassavetes






SYNOPSIS 


Une ancienne avocate reprend du service pour plaider sa cause et celle de son mari lorsque sa fille de 11 ans les attaque en justice pour demander son émancipation. La jeune fille leur reproche d'avoir été conçue dans le seul but de disposer d'un individu compatible génétiquement avec sa soeur rongée par le cancer, dans l'espoir qu'elle puisse prolonger la vie de celle-ci.










    Si les critiques de cinéma sont dures, on peut comparer mon avis à un macaron à la framboise. Ce film est mon grand coup de coeur. Il est boulversant, pleins d'émotions. Plus que touchant, ce film est un petit bijou devant lequel on pleure du début à la fin. C'est une leçon de vie, un tableau sur le sens de la vie et de la mort.  Dans la même lignée que N'oublie jamais, Nick Cassavetes ne nous déçoit pas, d'abord par le choix magique des acteurs, principalement Sofia Vassilieva et Cameron Diaz. Mais aussi par la manière dont il amorce le scénario; l'histoire est racontée peu à peu par chacun des personnages à l'aide de flash back.


Gros coup de coeur pour le cahier de Kate. Tout simplement MAGNIFIQUE.
By Lulu.












THE SEPTEMBER ISSUE de R.J. Cutler



SYNOPSIS 






Célébrissime rédactrice en chef de l'édition américaine du magazine Vogue, Anna Wintour est l'une des icônes les plus puissantes et les plus fascinantes du monde de la mode. Jusqu'à présent, elle n'avait jamais autorisé quiconque à s'immiscer dans les arcanes de la création de son magazine. Elle a fait une exception pour R.J. Cutler qui a suivi la fabrication du numéro de septembre de Vogue...









    Immission totale dans le monde de la mode. LA MODE. Concepte cher à notre coeur. Mais ce qu'on retient réellement de ce film c'est la relation très complexe qui unie Anna Wintour et Grace Coddington. Géant de la mode et ex mannequin. Mutisme et vivacité.
Le documentaire est bien tourné, on sort totalement du stréotype. Non sommes dans le vrai, rien ne semble (la géante de la mode a donné son arccord avant que le film sorte) caché, en particulier les petis coups de gueule de Grace. Et c'est cette dernière qui attire notament l'attention. Plus attachante et proche de nous, elle a un réel talent.
Gros coup de coeur pour ses séances photos, notament celle des 20's. On regrette de pas en avoir vu plus.
By Lulu.










    C'est aussi la rentrée pour les chaînes TV, et ainsi celle de nos series chéries. Entre autres, GossipOne Tree Hill, 90210 et Grey's Anatomy. Puis la nouvelle progéniture de CW : Merlose Place. A redécouvrir.

1 commentaire:

  1. Ca me donne très très envie d'aller les voir!
    Très bon article ;)

    RépondreSupprimer